Friday

"Prévention Routière" - Permis à 16 ans : une erreur grave

blogules archives 20040909 / Opinions Le Figaro Publié le 10 septembre 2004
Blogule rouge à la "Prévention Routière" - Permis à 16 ans : une erreur grave

D'accord pour renforcer la formation avant d'accorder le précieux sésame, mais pas d'accord pour avancer l'âge du permis de conduire à 16 ans, surtout lorsque l'on considère la corrélation entre âge et taux d'accident.

Quoi qu'il en soit, je trouve absurde de citer les exemples américains et australiens, tant le tissu urbain et l'usage de l'automobile dans ces pays diffèrent des nôtres.

Aux Etats-Unis, beaucoup de villes ont été construites après l'avènement de l'automobile, renforçant encore l'hégémonie de ce dieu païen. Alors qu'en Europe les routes furent construites pour relier les bourgs, la ville du Nouveau Monde a souvent été construite après les routes, remplissant un maillage préétabli. Ainsi, Los Angeles n'est pas une ville mais un patchwork d'étendues proto-urbaines perdues dans un quadrillage d'autoroutes. Les voies sont larges les espaces de parking généralement très en retrait, et la conduite simplifiée : les paisibles diplodocus fréquentant ces véritables pistes d'aéroport des fifties aux années 80 pouvaient tranquillement brouter leurs trois-quatre gallons aux cent. Après le court intermède des voitures compactes, les SUV les remplacent désormais, et leur pilotage ne requiert guère plus de savoir-faire. Rien à voir avec nos petites rues européennes où le conducteur peu précis emporte un rétroviseur les bons jours, un gosse qui traverse entre deux voitures les mauvais.

Dans le Nouveau Monde, l'enfant n'a qu'une autonomie très limitée compte tenu de la faible densité de transports en commun focalisés en priorité sur le scolaire. Le moindre déplacement représente plusieurs miles et requiert un véhicule. L'action se décline d'ailleurs souvent autour du verbe conduire : on peut déjeuner sur le pouce en "drive-thru", on peut aller au cinéma (et même à la messe dans une célèbre église de LA !) en "drive-in"...

Dans ce pays, être, c'est conduire. Ce n'est pas un hasard si le permis de conduire s'impose comme la pièce d'identité ultime.

SM sur forum (et publication d'extraits in "Le Figaro" du 10/09/2004).

Blogule blanc aux scénarios alternatifs

blogules archives 20040908 Blogule blanc aux scénarios alternatifs
(délires échangés sur le thème "Chirac prend le commandement des USA tandis que Bush prend le commandement de la France")

1er jour : pour marquer son territoire, Chirac fait des essais nucléaires en Alaska. Powell monte à la tribune de l'ONU et présente une fiole contenant un produit blanc - du fromage contaminé à l'anthrax trouvé dans un courrier de félicitations adressé par Saddam Hussein au nouveau président Bush.

2e jour : Chirac fait à Brasilia un vibrant discours en faveur de la défense de l'environnement et organise un référendum pour l'indépendance de la Louisiane. Bush attaque l'Irak avec le support du Royaume-Uni qui, avec la France, quittent l'Union Européenne pour fonder "The New Commonwealth" (vite surnommé par Le Canard Enchaîné "L'Union des Roturiers Sans Scrupules").

3e jour : Redmond sous le choc : première grève chez Microsoft. Paris sous le choc : Bush perd la guerre en Irak en raison d'une grève d'une certaine catégorie de soldats.

4e jour : le Français (re)devient la langue officielle des Etats-Unis d'Amérique. Le Breton et le Corse sont tolérés. George Bush rachète le Paris-Saint-Germain et fait ériger un monticule au-milieu du Parc. Pauleta est viré parce qu'il refusait de jouer avec une batte.

5e jour : début de la 2e guerre de sécession américaine. La Louisiane, qui a acquis son indépendance, fusionne avec le Québec et reconquiert les territoires perdus. Saint Louis devient la capitale de la Grande Louisiane. George Bush survit de justesse à un attentat à l'arme blanche pendant la Christian Pride. L'incident marque le début de la première Anti-Fada.

6e jour : coup d'état à Lafayetteville (le nouveau nom de DC). Le chef de la rebellion s'autoproclame Arnold 1er, Roi de la république bananière des Etats Désunis d'Autriche Occidentale. La peine de mort ayant été abolie, Jacques Chirac est condamné à la réclusion à perpétuité au Club Med de Guantanamo. A Paris, le Comité Central du Plénum du Commonwealth décide de remplacer George Bush à la tête de l'Etat, laissant au président déchu le choix entre la guillotine et le pretzel à la cigüe. Ses derniers mots : "vous pouviez au moins mettre la Michelob au frais avant de me faire avaler ce truc".

7e jour : Dieu vit que cela était con et décida de tout recommencer.

SM sur forum.

Blogule rouge à la propagande Rove

blogules archives 20040822 Blogule rouge à la propagande Rove
(discussion à propos du sondage selon lequel 54% des Américains demeurent persuadés que l'Irak possédait des WMD, 35% que Saddam et Al Qaida étaient liés et 15% que Baghdad était impliqué directement dans les attentats du 9/11)

Ce sondage n'est pas une surprise : malgré de timides démentis sur les liens entre Irak et 9/11, Bush persiste à inscrire sa désastreuse campagne de Baghdad dans sa prétendue guerre contre le terrorisme - en vérité il a plus fait pour la cause terroriste que contre sur l'ensemble de son mandat. Le comportement de Cheney est encore moins équivoque : lui se refuse à nier l'évidence.

D'une manière générale, l'usage des media par cette Administration est digne d'un régime totalitaire. En fait de relations publiques, l'équipe Rove pratique plus volontiers la répression privée (pas question pour un grand network de sortir du droit chemin sans s'exposer au retour de bâton).

SM sur forum.

Koguryo / Goguryo : halte à l'anschluss culturel chinois

blogules archives 20040817
Blogule rouge à la Chine - Koguryo / Goguryo : halte à l'anschluss culturel chinois

La Corée avait déjà à supporter le révisionnisme nippon (ex Dokdo), la voici désormais confrontée au Projet Nord-Est de son grand voisin chinois. Motif légitime de fierté du pays du matin calme et symbole de l'identité coréenne, la culture Koguryo est désormais présentée comme un épisode de la Chine. Toute référence à la Corée est soigneusement effacée, et plus d'un millier de prétendus historiens oeuvre au quotidien pour établir la "vérité" de Beijing.

Face à ce déferlement, les dirigeants sud-coréens ont mis des mois à réagir - timidement. Quant à la Corée du Nord, elle se mure dans le silence - une spécialité locale. Il faut dire que la Chine s'est imposée commel'une des principales locomotives du Sud et comme l'ultime allié du Nord.

En réalité, Beijing retarde et prépare à la fois l'inéluctable réunification, pour éviter l'émergence d'une Corée renforcée rayonnant sur l'ensemble de la région : le nord-est chinois, où l'ethnie est très présente en dépit des déplacements de population imposés ces dernières décennies, mais aussi et pour les mêmes motifs la région de Vladivostok côté Russe. Dans ces conditions, vu de Beijing, l'épicentre du koguryo historique doit impérativement se situer sur son sol, même si l'Histoire clame le contraire. Il est grand temps de dénoncer ce révisionnisme et au-delà, de fixer des limites au néo-impérialisme chinois sur l'ensemble de l'Asie.

SM

Saturday

Commander in thief

blogules archives 20040817 Blogule rouge à Dubya (pour changer) - Commander in thief

Comment les boys de Baghdad vont-ils prendre le délestage de 70.000 soldats pour les bases US situées loin des prochains théâtres d'operation (à moins que Dubya ne décide de chasser le weasel en Forêt Noire) ?

Mais le veritable prochain théâtre d'opération c'est les US du 2 novembre 2004, et ces 70.000 soldats pèsent plusieurs centaines de milliers de votes. De quoi compenser les quelques milliers concernés par les morts et blessés provoqués par ce "Président de guerre" qui se veut désormais "Président de paix".

En voyant comment Bush gère la guerre, je préfèrerais éviter qu'il ne detruise l'image que je me fais de la paix. Pour cela, il est temps qu'il cède le commandement à quelqu'un qui sait ce que c'est de mettre sa propre vie en jeu sous le feu ennemi.

SM sur forum

Google centerfold

blogules archives 20040814 Blogule blanc pour Google - Google centerfold
(l'IPO de Google menacée par la publication d'une interview dans Playboy ? Les dirigeants l'ajoutent en annexe à leur brochure!)

Put your goggles on, lads : pour lire Playboy, il suffit désormais de consulter des annexes de documents d'introduction en bourse!

Des bulles et des courbes - qui a dit que la fièvre internet était retombée ?

Car la valorisation de Google n'en demeure pas moins une aberration : deux fois Amazon, une enseigne désormais autant "mortar" que "click", ça fait beaucoup pour une société dont l'avantage concurrentiel n'est pas garanti à terme.

SM sur forum.

Google - Gmail là où ça appuie

blogules archives 20040805 Blogule rouge pour Google - Gmail là où ça appuie

Le lancement de la Gmail gratuite a 1 Go a effectivement entraîné le réajustement de la taille des BAL des principaux providers (ex Yahoo! ou Daum passés de 5-6 a 100 Mo).

Mais le souscripteur accepte le revers de la médaille : ses messages sont analysés par les puissants moteurs de Google, qui propose alors à ses annonceurs des messages ciblés au plus fin.

Rien n'est gratuit en ce b@s monde...

SM sur forum

Saddam - Armes de Désherbage Massif

blogules archives 20040805 Blogule blanc au traitement VIP de Saddam - Armes de Désherbage Massif
(en réaction aux activités de Saddam Hussein en détention - poésie et jardinage)

Alors comme ça Saddam joue les poètes jardiniers à la TV ?

A-t-il recours à des Armes de Désherbage Massif ? L'ex CPA a-t-il dépêché pour sa surveillance Sylvester Stallone (Rimbaud 2)? Et surtout, si ses petites mimines ne s'abiment plus à étrangler des opposants, que fait la peau lisse ?

Quel touchant spot publicitaire pour la campagne d'Irak ! Dans le style "avant-après", ça change des pubs pour le Club Med de Guantanamo et des animations des Gentils Ogres d'Abu Ghraib...

SM sur forum

Automobiles et permis de bien se conduire

blogules archives 20040805 Blogule blanc (suite) - Automobiles et permis de bien se conduire
(Suite de la discussion précédente - réponse à une suggestion concernant les véhicules urbains propres)

Le marché de l'automobile est un exemple assez intéressant. Tous les acteurs ont conscience du goulet d'étranglement sur les carburants actuels : les hydrocarbures sont des sources d'énergie renouvelables, mais pas au rythme auquel nous les consommons - la pénurie étant annoncée a l'horizon 2050-2070.

Les pétroliers et les constructeurs automobiles ont d'ores et déjà amorcé leur diversification / évolution à leur rythme. Mais le processus peut et doit s'accelerer et le politique a un role à jouer (ex normes, incitations et pénalités).

Les véhicules hybrides (qui ne constituent qu'une étape) ont franchi le cap de l'anecdotique pour entrer dans les series significatives et d'ici la fin de la décennie on peut espérer qu'ils représentent une part importante de la production (my guess : entre 5 et 15% suivant les marchés et les politiques mises en oeuvre).

Je suis moins inquiet pour l'Europe des 25 que pour trois catégories de pays :
- les pays "émergents" : ils ne constituent pas la priorité "écologique" des industriels alors que dans beaucoup de domaines, ils representent leurs marchés les plus porteurs. De plus ces pays ne bénéficient d'aucune structure transnationale de poids hors OMC
- les Etats-Unis : ils ont fait marche arrière depuis que l'Administration actuelle cède à tous les caprices des SIG et exporte de plus belle son irresponsabilité
- la Chine : catégorie à elle-seule, prend de plus en plus de libertés malgré son adhésion à l'OMC. A par exemple tendance à vouloir jouer cavalier seul en matière de normes pour s'affranchir de puissances fondées sur des licences prohibitives type Microsoft ou Qualcomm.

Kyoto prouve la difficulté d'agir au niveau global et de son côté, l'OMC frôle le KO permanent dans des "rounds" toujours plus usine-à-gazesques. A défaut de pouvoir agir sur les états, il doit être possible d'agir plus directement sur les industriels via les organisations sectorielles et fédérations et les marchés les plus avances.

Je serais partisan d'un système de licences internationales : vous voulez être présent au niveau global, parfait, mais vous ne pourrez commercialiser que si vous respectez la charte. Par exemple, un constructeur ne doit plus pouvoir respecter les normes sur les marchés développés et se laisser aller sur les autres : jouer les francs tireurs en Inde reviendrait à se fermer les marchés Européens et Américains. Tres difficile à implémenter sous peine de passer pour des protectionnistes.

Entend a minima un accord de depart UE-USA-Chine-Japon / G8 + Chine, avec vraisemblablement un calendrier jalonné d'étapes pour mettre progressivement tout le monde à niveau. La visibilité à long terme et les perspectives de volumes pourraient accélérer la baisse des coûts marginaux.

SM sur forum.

Ecologie Anti-Capitaliste ?

blogules archives 20040804 Blogule blanc - Ecologie Anti-Capitaliste ?
(discussion suite au message précédent - réponse à la question : "l'écologie est-elle anti-capitaliste ? Doit-on remettre en question production et consommation actuelles ? (...)")

Effectivement, le capitalisme, tout à sa joie d'avoir vaincu le communisme, réalise aujourd'hui combien il est lui aussi bien fragile.

D'une manière générale, les abus tendent à nuire à la santé, et l'on doit a priori se méfier des "ismes" (yc cote écolo). Cela ne veut pas dire nécessairement jeter le bébée avec l'eau du bain mais éviter déjà de le tuer auparavant en n'utilisant que le robinet d'eau chaude ou celui d'eau froide (décidément mes images deviennent de plus en plus lourdes - abus de faux rhums sans doute).

Nous revenons actuellement de la sociétée de consommation - et selon les versions, nous navigons quelque part entre société d'information et société de connaissance.

Nous constatons chaque jour, dans des domaines tres variés, de plus en plus de tentatives de sortie de la logique de consommation, sans que cela prenne nécessairement la forme du très folklorique trip Larzac : quelque part, la soulte colossale versée par Microsoft à ses actionnaires ($75 MM annonces) ne signifie-t-elle pas la sortie d'une partie de la valeur du circuit de la bourse et d'un autre le constat de fin de cycle pour la dynamique d'innovation / upgrade permanent* ?

A mon sens le terme de consommation entend soit la destruction, soit l'assimilation / transformation. Il y a donc altération tant qu'il n'a pas son pendant au niveau remplacement / renouvellement. Mais l'environnement n'est pas pour autant un jeu a somme nulle - sans décalage, pas d'évolution, pas de valeur, disparition à terme.

Ce n'est pas de la disparition de la valeur qu'il s'agit mais du passage à un nouveau referentiel de valeurs. La comprehension des impacts et des interactions est un premier pas vers la sagesse, en gardant à l'esprit que l'homme a le pouvoir de provoquer des impacts considerables. D'où l'importance des valeurs de respect et de responsabilité.

* une chose est certaine : elle ne signifie toujours pas la ruine de Williams Gates III...

SM sur forum

Altermondialisme et atermoyismes

blogules archives 20040803 Blogule blanc - Altermondialisme et atermoyismes

Dans leur cacophonie pas toujours joyeuse, les altermondialistes soulevent une vraie question : le modèle développement-croissance est-il viable à terme ?

Si, au fil du XXe siecle, le monde est peu a peu revenu du mythe du progrès permanent, il a persiste dans celui de la croissance infinie. Pourtant, même avec le renfort de Malthus, l'équation ne tient pas une seconde.

Les radicaux de chaque bord s'enferrent dans un discours de plus en plus décalé, et l'on pourrait prendre l'image du bon vieux lecteur de cassettes : les partisans du "forward" voudraient que tous les pays avancent à marche forcée, ceux du"rewind" que chacun retourne à l'âge de pierre, et le reste de la planète avance sur "play" sans trop se poser de questions (dès qu'un doigt s'approche de "pause" ou a fortiori de "stop" quelqu'un crie "délocalisation"). Dans l'histoire, personne ne songe à changer de cassette ou de lecteur, ou tout du moins à proposer un choix en la matiere.

La richesse aujourd'hui se mesure essentiellement suivant des critères financiers, et les projets de monétisation de la pollution marquent de facon assez significative un mouvement de la sphère "écologique" vers la sphère "économique" (les deux au sens large et non idéologique). Ce stade doit être dépassé pour éviter une "commoditization" de l'environnement. L'homme doit apprendre à raisonner en symbiote et non plus agir en simple parasite.

SM sur forum (post du jour Figaro forums)

Blogule rouge à l'Administration Bush - Personnages en quête de hauteur

blogules archives 20040804
Blogule rouge à l'Administration Bush - Personnages en quête de hauteur
(discussion suite au blogule précédent - réponse à un message me demandant de prendre de la hauteur - pas question de laisser les terroristes décider des élections comme en Espagne)

Nous ne parlons visiblement pas de la même chose : il me semble évident qu'Al Qaida joue sur le calendrier électoral occidental. Je déplore simplement que l'Administration Bush exploite de façon aussi éhontée la "lutte contre le terrorisme" en fonction de son propre calendrier électoral.

Quant à "prendre un peu de hauteur", c'est précisément parce que l'Administration Bush en est incapable qu'elle a fait empirer une situation déjà suffisamment dégradée par des années d'inconsistence (naturellement, je ne parle pas ici que des USA).

Une des conséquences de la désastreuse gestion de l'après 9/11 par cette Administration est précisément l'accélération de la montée de la haîne en France. Une fois de plus, les fondamentalismes s'alimentent les uns les autres et ce son of a Bush n'est visiblement pas l'homme de la situation.

SM sur forum.

Blogule rouge aux HVT - Le Pakistan vote Bush ?

blogules archives 20040803
Blogule rouge aux HVT - Le Pakistan vote Bush ?

Livrez-nous des HVT (High Value Targets) oui, mais de préférence avant les élections du 2 novembre.
The New Republic a révélé l'embarrassante précision de timing dans l'appel de l'Administration Bush à Islamabad.

Quoi qu'il en soit, l'appel a parfaitement été entendu : l'arrestation d'un terroriste tanzanien a été judicieusement annonéee par le Pakistan à quelques heures du discours d'investiture de Kerry, alors que l'arrestation en question datait déjà de plusieurs jours...Quant à l'arrestation d'Oussama Ben Laden, rien n'a changé : les paris la positionnent toujours en septembre prochain, entre la Convention Républicaine et les élections.

Pas besoin d'avoir la TVHD pour avoir des HVT plein écran d'ici novembre.

SM

---
20040803 Blogule rouge à Osama - En attendant Oussy
(discussion suite au blogule précédent)

Islamabad ne fait que suivre les demandes de Washington, qui lui a explicitement demandé des résultats avant les élections.

Oussama devrait suivre courant septembre (à force, le cheik finira bien par se retrouver sans provisions... ou en bois, façon sapin de préférence).

SM sur forum

Blogule blanc à Kerry - Kerry investi... d'une mission

blogules archives 20040727
Blogule blanc à Kerry - Kerry investi... d'une mission

C'est donc à Kerry qu'il revient d'empêcher la réelection de G.W. Bush dans ce qui constitue l'élection la plus importante pour les Etats-Unis depuis plusieurs décennies : au-delà même du clivage habituel Républicains-Démocrates, un authentique choix de société et de valeurs. Même le Sénateur Hillary Clinton se résoud à mettre tout son poids dans la balance, alors qu'une victoire des Démocrates le 2 novembre prochain reporterait son rêve de Présidence aux calendes grecques*.

Mais la tragi-comédie de 2000 pourrait bien se répéter, Bush triomphant malgré un déficit de voix au global sur son adversaire, et si nécessaire grâce à de nouvelles manipulations (après la Floride, l'Ohio et le Missouri ?). En attendant, les Républicains n'hésitent pas à aider l'"indépendant" Nader à collecter les voix nécessaires pour se présenter dans les états les plus indécis.* best case scenario pour Hillary : Kerry perd et elle se présente en 2008. Worst case scenario : Kerry en prend pour 2 termes et John Edwards prend le relais. Mon pari : en 2016 au pire les USA auront enfin un Président noir (ie Barack Obama) ou une Présidente (ie Clinton, avec Billy comme "First Male First Lady"). Il serait temps...

SM sur forum.

Discussion sur la commission du 9/11

blogules archives 20040723
Blogule blanc - discussion sur la commission du 9/11

A mon sens, compte tenu des éléments disponibles à l'époque, un 9/11 était prévisible mais difficilement évitable. Par ailleurs, les US ne peuvent faire l'économie d'une enquête plus centrée sur le dossier Irakien, sur lequel porte l'essentiel de la polémique.

Pour revenir au sujet 9/11, la Commission a démontré la faillite d'un système qui remonte au moins à l'Administration Clinton. Mais comme au Royaume-Uni sur la question de l'Irak (qui n'est une fois de plus pas l'objet de cette enquête), un phénomène de "spin" est dénoncé. Dans un cas comme dans l'autre le haut de l'exécutif est soigneusement préservé (autre point commun : divergences d'opinion au sein de l'exécutif et maintien du législatif dans le brouillard). Les Démocrates ne peuvent émettre la moindre critique sur le document suite au scandale judicieusement révélé la veille de la publication du rapport... et une fois de plus, Clinton n'est pas blanc-blanc dans l'affaire - mais depuis Whitewater, on connait sa moralité.

Quant à Ben Laden, soyons certains qu'il sera coincé juste à temps pour les élection. Depuis plusieurs mois, les parieurs placent la probabilité maximale autour du mois de septembre, un petit coup de boost pour prolonger la convention rep.

SM sur forum.

Mais qui est vraiment George Bush ?

blogules archives 20040723
Blogule blanc - discussion - Mais qui est vraiment George Bush ?
(discussion concernant la personnalité de George Bush)

GWB n'a pas eu besoin du 9/11 pour susciter la controverse (ie exclure les US des principaux mouvements de collaboration internationale type Kyoto ou le TPI, développer une politique de recherche totalement drivée par une doctrine ultraconservatrice, soutien éhonté et sans précédent aux groupes de pression...).

Au départ, je le prenais pour un simple d'esprit mal entouré mais force est de constater que son vrai visage se révèle chaque jour plus nettement : un homme peu sur de lui dans un monde de puissants, qui a toujours rêvé d'être considéré comme un de leurs pairs, jusqu'à ce que ses proches comprennent que son ambition personnelle pouvait les servir.

L'homme qui le connait le mieux (il a souvent eu à couvrir ses bêtises*) ne l'a pas vraiment encouragé dans sa voie mais a fini par se rendre à l'évidence devant la machine mise en place. Il est assez savoureux de relever les piques souvent involontaires de Bush père chaque fois qu'il parle de son fils.

SM sur forum.

Blogule rouge pour l'"Independant" Ralph Nader - Nader soutenu par les Republicains

blogules archives 20040714
Blogule rouge pour l'"Independant" Ralph Nader - Nader soutenu par les Républicains

Sans surprise, la candidature de Ralph Nader est soutenue par les Républicains, qui verraient bien d'un bon oeil un remake du fiasco électoral de 2000.

Le Center for Media and Democracy, spécialisé dans le décryptage des media, note que le lobby conservateur CSE (Citizens for a Sound Economy) finance la campagne de cet "Independant" et l'aide sur le terrain à pouvoir se representer dans les Etats où il peine à s'inscrire (Oregon, Wisconsin....).

Le CMD relève également que l'éditeur du livre de campagne de Nader ("The Good Fight"), très actif dans ses actions de Relations Publiques, appartient à la galaxie Murdoch a laquelle nous devons, pour rappel, les principales Armes de Désinformation Massive et de French Bashing de l'an dernier (les Français n'ont heureusement pas accès a FOX News mais gardent encore en mémoire les éditions pirates du Sun et les insultes proférées dans le programme The Simpsons).

SM sur forum

"Petit p" et avis de grand vent

blogules archives 20040714
Blogule blanc à l'interview du 14 juillet - "Petit p" et avis de grand vent

Bel effort gaullo-cathodique pour le "Chi" ! Fidèle à son rythme d'une expression choc par 14 juillet, le Président pète la forme : moins capillotracté que son célèbre "abracadabrantesque", ce "petit p" se situe dans le même registre que son "pshit", mais sonne moins creux.

Sans doute ravi d'être qualifié d'instrument à vent, son Ministre des Finances apprend à l'occasion que pour devenir Calife à la place du Calife, il ne faut surtout pas manquer d'air....

SM sur forum.